Le métier de l'ingénieur IESSA

IESSA

La formation

Les ingénieurs électroniciens de l’aviation civile (IESSA) suivent à l’ENAC une formation de 3 ans. Les études ont ce mérite de conjuguer très nettement la théorie et les mises en situation pratiques par le biais des stages à caractère professionnel. L’objectif est de former des ingénieurs immédiatement employables par le secteur aéronautique dès leur sortie d’école. La première année contribue à délivrer une culture scientifique et technique fondamentale.

La 2e année sera consacrée à l’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences plus spécialisé en télécommunication, de la navigation, surveillance, traitement des données, etc.

La 3e année est est une année de stage dédiée à la qualification technique, une étape de la formation qui se tient au sein de la DGAC.

La formation des ingénieurs IESSA est rémunérée et leur ouvre grand les portes de la fonction publique d’État dès leur sortie d’école.

Le métier

L’ingénieur IESSA participe à la conception, la réalisation, la mise en place et la maintenance des systèmes qui assurent la sécurité du transport aérien. Ainsi, les radars, les systèmes informatiques et de télécommunication, les systèmes d’atterrissage automatique, etc. sont dans ses attributions. Un métier épanouissant à mi-chemin entre hautes technologies et passion pour les avions.

Conditions d’accès

Pour être autorisé à passer les épreuves de sélection du concours IESSA, il faut :

  • Etre citoyen de l’UE (Communauté Européenne)
  • Jouir de vos droits civiques et avoir un casier judiciaire vierge (sans mention au casier n°2)
  • Etre reconnu physiquement apte à l’emploi
  • Etre en règle vis-à-vis du Service National
  • Avoir validé d’un titre ou diplôme équivalant à un Bac+2 à caractère scientifique et/ou technique (2 années de classes préparatoires scientifiques ou une Licence 2, par exemple)
  • Ne pas se présenter pour la 4e fois au concours IESSA

30 places étaient offertes en 2016.

Newsletter de Cours Lindbergh